Histoire

Content Visual

Il était une fois ...

L’histoire de l’EUROPÉENNE Assurances Voyages SA (ERV) n’est pas de celles que l’on rencontre tous les jours. En 1907, un riche marchand de bois hongrois répondant au nom de Max von Engel se trouvait sur le quai de la gare de Lucerne lorsqu’une gerbe d’étincelles jaillit d’une locomotive à vapeur et abîma de façon irrémédiable ses volumineux bagages et ses vêtements de prix.

Cet événement lui donna l’idée de créer une compagnie d’assurances pour les bagages, ce qu’il fit avec l’aide d’un réassureur allemand à Budapest. 22 filiales virent rapidement le jour en Europe de l’Est et de l’Ouest. 19 d’entre elles existent toujours.

En Suisse, l’ERV fut fondée en 1919 avec siège à Berne. Dans les années 30, les actions de la Compagnie passèrent aux mains de la Compagnie nationale suisse d’assurance et son siège fut transféré de Berne à Bâle. Dans le cadre de l’acquisition de Nationale Suisse par Helvetia avec effet au 1er mai 2015, un changement de contrôle a eu lieu.

Les polices de l’ERV sont vendues en Suisse par environ 2000 agences de voyage, caisses-maladie, courtiers et compagnies d’assurance. Grâce aux possibilités d’assurance très variées, tout le monde peut s’assurer de façon très complète pour presque tous les risques inhérents aux voyages.

Deux des branches principales de l’ERV sont l’assurance frais d’annulation combinée avec l’aide SOS pour les incidents qui peuvent se produire en voyage ainsi que l’assurance frais médicaux pour les hôtes étrangers. De nombreux voyagistes ont inclus dans leurs programmes de voyage les assurances de voyage individuelles de l’ERV.

Depuis sa fondation, la compagnie a suivi un développement parallèle à celui du tourisme qui a connu en Suisse un essor particulièrement important ces 50 dernières années. En 1920, le volume des primes encaissées par l’ERV était de CHF 200 000.–. En 1970, il était de 2 millions, en 1984 de 8,4 millions, en 2001 de 20 millions et enfin en 2014 la barre des 50 millions a été franchie.

Les agences de l’EUROPÉENNE présentes dans 19 pays européens sont regroupées au sein d’une association (ETIG). Les objectifs principaux de cette association créée en 1933 sont le suivi des relations, l’échange de savoir-faire, la coordination, et l’extension de ses activités, respectivement.